10 самых красивых ночью городов Франции

Quai de la Garonne, Toulouse, France.

Top 10 des villes françaises à visiter de nuit

Publié le 8 Janvier 2014, dans France

Au crépuscule, certains lieux arborent une beauté magnifiée par des habillages de lumière. De quoi sauver les vacances des pires insomniaques après avoir dansé dans les villes les plus fêtardes de France !

1. Lyon (RHÔNE) pendant les Fêtes des lumières

Au départ fête religieuse, pendant laquelle les Lyonnais étaient invités à poser des lumignons sur le rebord de leurs fenêtres pour remercier la Vierge d’avoir épargné à la « capitale des Gaules » une épidémie de peste, la fête des Lumières est devenue depuis les années 2000 une fête populaire et touristique, accueillant plusieurs millions de personnes durant quatre jours. Dans une ambiance bon enfant, la nuit venue, les piétons envahissent la ville dans les odeurs de vin chaud, à la découverte d’installations lumineuses féeriques.

La fête des Lumières se déroule chaque année autour du 8 décembre (www.fetedeslumieres.lyon.fr).

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/lyon-fete-lumieres.jpg

Lyon pendant la fête des Lumières

2. Quais de Bordeaux (Gironde)

C’est beau Bordeaux la nuit… Le Port de la Lune mérite alors son nom. Le « plan lumière » de la ville a révélé des ambiances nocturnes, portuaires et citadines, qui en font une cité des Mille et Une Nuits. Pleins feux jusqu’à une heure du matin. L’éclairage est subtil, les ombres ciselées. Parmi les bijoux nocturnes, la flèche de la basilique Saint-Michel, la porte de Bourgogne et sa palette mouvante d’ardoise et de rose, les lanternes florales et colorées des quais ou les façades dorées de la place de la Bourse. Rive droite, l’église Sainte-Marie de la Bastide, plutôt revêche le jour, en deviendrait presque sexy !

Pour admirer les illuminations bordelaises, rien de plus simple : prenez la ligne A du tramway, qui franchit le pont de pierre et monte vers les coteaux de Cenon et Lormont. Le croissant du fleuve et sa guirlande lumineuse scintilleront à vos pieds.

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/bordeauxnuit.jpg

Pont de Pierre, Bordeaux, France.

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/all/themes/zen/lonelyplanet/images/creative-commons.png

Creative commons

3. Vitteaux (Côte-d’Or) et son parcours d’ombres

À la nuit tombée, le « parcours d’ombres » de Christian Boltanski offre aux habitants et aux visiteurs de Vitteaux une déambulation à la découverte d’étranges et fantomatiques créatures accrochées aux maisons. Sorcières, anges, animaux de toutes sortes habitent les ruelles et les vieux bâtiments de cette belle commune bourguignonne qui a su conserver son architecture médiévale et Renaissance. Ils interpellent le promeneur et créent une visite originale dont vous vous souviendrez.

Résidez et dînez à Villeferry, un petit village où des passionnés ont ouvert Le Verger sous les Vignes, chambres et table d’hôtes (www.bourgogne-en-douce.com).

4. Uckange (Moselle) et son Parc du Haut-fourneau

L’impressionnante silhouette du haut-fourneau d’Uckange, seul vestige d’un ancien complexe sidérurgique aux portes de Thionville, se détache sur les berges de la Moselle. Désormais monument classé, ce haut-fourneau, qui a livré sa dernière coulée en 1991, est ouvert à la visite. On découvre les installations techniques et l’histoire de ce symbole du patrimoine industriel. La nuit, la mise en lumière du site, baptisée « Tous les Soleils » et réalisée par l’artiste Claude Lévêque, donne un aspect fantastique à ce monstre de fer en restituant l’intensité de l’activité sidérurgique par un jeu d’éclairages rouge et orange. Le meilleur point de vue est celui du pont, qui enjambe la voie de chemin de fer.

Prenez rendez-vous pour une visite guidée par un ancien sidérurgiste. Les visites nocturnes ont lieu le samedi (www.haut-fourneau-u4.fr).

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/uckange.jpg

Tous Les Soleils de Claude Lévêque - Parc du Haut-Fourneau U4, Uckange, France

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/all/themes/zen/lonelyplanet/images/creative-commons.png

Creative commons

5. Marqueyssac (Dordogne) Visite aux chandelles des jardins

Le site de Marqueyssac, à la pointe d’un éperon rocheux dominant la vallée de la Dordogne, est somptueux. Comme ses jardins, fruit de trois siècles de créativité, où l’on se promène le long de 6 km de chemins, à travers 150 000 buis taillés à la main. Tout est jeu d’ombre et de lumière, grâce au mélange d’arbres, de terrasses, et de tapis flamboyants de cyclamens et de cascades. Ce jeu est sublimé l’été, lors des nocturnes du jeudi : les promenades sont alors balisées par 2 000 bougies et une centaine d’autres sources lumineuses éclairent les jardins.

Marqueyssac se visite en toute saison. Trois promenades mènent au belvédère, à 130 m au-dessus de la rivière.

6. Amiens et sa cathédrale (Somme)

Même si vous savez qu’au Moyen Âge les façades des cathédrales étaient aussi colorées que leurs vitraux, vous serez surpris et épaté par les illuminations de la cathédrale d’Amiens. En été et en décembre, à la tombée de la nuit, les centaines de statues peuplant les porches de Notre-Dame retrouvent leurs teintes d’origine. Et témoignent, en pourpre, or, émeraude et turquoise, d’une époque où l’iconographie religieuse, avant l’invention de l’imprimerie, remplaçait les livres grand public. Le lendemain, en plein jour, vous regarderez d’un autre œil ces personnages de pierre.

En journée, approchez-vous de la Vierge, au centre du porche de droite, pour distinguer des traces de la peinture bleue qui recouvrait autrefois sa robe.

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/amiens.jpg

Cathédrale d'Amiens la nuit

7. Le Mans (Sarthe) pendant la nuit des Chimères (Sarthe)

La nuit, durant l’été et les fêtes de fin d’année, les promeneurs peuvent contempler les projections lumineuses du collectif d’artistes Skertzo sur les murs des principaux édifices de la cité Plantagenêt (cathédrale, conservatoire, enceinte romaine…). Fresques animées aux couleurs incroyablement vivantes, théâtre d’hologrammes plus vrais que nature, représentations géantes d’anges musiciens et autres halos fantomatiques confèrent une beauté hypnotique aux monuments. Un parcours « son et lumière » qui permet de découvrir le cœur historique de la ville à travers le prisme d’un vagabondage onirique.

Environ deux heures de balade sont nécessaires pour profiter de ce spectacle magique et gratuit (dates et horaires sur : www.nuitdeschimeres.com).

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/chimereslemans.jpg

Nuit des Chimères, Le Mans, France.

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/all/themes/zen/lonelyplanet/images/creative-commons.png

Creative commons

8. Pont du Gard, Entre Uzès et Nîmes (Gard)

Les soirs d’été, la foule amassée sur les rives du Gardon attend patiemment le crépuscule. Car, dès l’obscurité venue, l’antique pont du Gard s’éclaire avec majesté : un ballet d’arches de pierre, où chaque courbe de ses trois niveaux est mise en lumière avec finesse. Certaines nuits, le pont devient le héros d’un spectacle incroyable. Pyrotechnie, feux d’artifice, projections vidéo, musique… Mise en scène par le Groupe F, mondialement connu, la représentation est un festival de couleurs, de lumières et de flammes. « Lux Populi », « Impressions ! » ou « Les Féeries du pont » : chaque création est une expérience singulière.

Mise en lumière du pont (www.pontdugard.fr) tous les étés dès la nuit tombée. Entre 4 et 6 représentations du Groupe F par saison. Prévoyez des vêtements chauds !

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/pont-du-gard.jpg

Pont du Gard, France

9. Montpellier (Hérault) et son Aqueduc Saint-Clément

Bleu comme l’eau. Telle est la couleur de la lumière diffusée sur les « Arceaux » de Montpellier, défilé d’arcades de pierre, sur deux niveaux et 820 m de long. Construit de 1753 à 1764 et inspiré du pont du Gard, l’aqueduc Saint-Clément fut en effet longtemps le vecteur d’alimentation de la cité : c’est lui qui, captant une source à 18 km au nord, distribuait les différentes fontaines de la ville. Conçue par Yann Kersalé, artiste-plasticien lumière à la renommée internationale, l’illumination rend hommage à la fonction première du monument. Le bleu de l’eau devient le fil conducteur d’un parcours urbain, « La Nuit des liens », qui se prolonge dans le centre.

Les Arceaux se situent dans le prolongement du Peyrou, ancienne place Royale, qui offre une vue très dégagée.

image: http://www.lonelyplanet.fr/sites/default/files/montpellier_2.jpg

10. Toulouse (Haute-Garonne) et ses quais

C’est assurément à la tombée de la nuit qu’une promenade sur les quais de la Garonne réserve les plus beaux points de vue sur le fleuve, sur la rive gauche avec, en face, le dôme illuminé de l’hôpital de La Grave et la façade imposante de l’Hôtel-Dieu, mais aussi sur le pont Saint-Pierre et le Pont-Neuf qui, contrairement à ce qu’indique son nom, est le plus ancien de Toulouse. Les différents éclairages multicolores, se reflétant dans les eaux de la Garonne, magnifient tous ces monuments du patrimoine toulousain.

Préférez les soirées encore chaudes et ensoleillées du début de l’automne. Les rayons rasants intensifiant le rouge de la brique, les couleurs sont encore plus belles !

 

En savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/article/top-10-des-villes-francaises-visiter-de-nuit#Jlo7LPKVJo5JXFZL.99